Je ne suis plus Sage : j’arrête mon Autosabotage !

J10 – Ecouter sa petite voix intérieure, la remercier quoi qu’elle vous dise.

J’ai grandi, je dis non à mon autosabotage, qui depuis petite veut prendre le pouvoir !

Et si je monte sur une chaise pour prendre de la hauteur sur le regard que je porte sur moi-même, quels constats je fais ?

Avez-vous remarqué comment nous pouvons avoir une facilité à nous autosaboter ? A porter un regard dur vis-à-vis de nous-mêmes ? Entendez-vous cette petite voix à l’intérieur de nous qui juge, dénigre, critique ?

Pour ma part, quand je réalise une action positive, il m’arrive de me dire : « j’aurais dû faire ceci, j’aurais pu faire cela » en y associant une émotion de déception. C’est un peu comme l’expression « OUI »… « MAIS » ?

Personnellement, cette petite voix me suit depuis des années – depuis ma naissance, en fait, à tel point que je me suis longtemps identifiée à elle et il m’arrive encore de ne plus y prendre garde.

Bien qu’inconfortable, elle peut dicter mes comportements et être à l’origine d’un schéma mental répétitif.

Aujourd’hui, je choisis d’être « plus maligne qu’elle » et je prends une position méta, bref de la distance, je lui souris et je respire. Je la remercie et lui dis : « désolée, je ne rentre plus dans ton jeu ».

Je vous partage une découverte : plus j’entends les messages de ma petite voix intérieure, plus je prends conscience de ce qui guide mes comportements.

Une lecture inspirante : les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même de Lise Bourbeau.

Une vidéo inspirante : le film “Oui, mais…” de Gérard Jugnot. Voici la bande annonce.

Le cercle des managers éclairés vous aide à identifier vos scenarii d’autosabotage, pour vous en libérer et les remplacer par des croyances personnelles positives.

Et si vous vous offriez l’expérience du CME en 2021 ? Pour accéder au programme du cercle pilote.